Spectacles, Sons et Clips!

Je taffe comme un malade parce qu'il faut que l'athée croie en moi...

Lire la vidéo

PETIT SUCCES

Petit succès, petit succès,
Ça fait longtemps je suis sur scène
Et quand je tombe parfois je saigne, Y arriver souvent je rêve
Et ça blesse, Et ça blesse
Toutes ces années tu ne me souris
Et ça frustre, Et ça frustre
Pas mieux que moi t’as obtenu
Petit succès, Petit succès
Ça fait un temps que j’ai un rêve
Dormir en paix sans mes dettes, Sans que la banque vienne tout gâcher
Un sourire à ma mère, Une voiture à mon frère, Mais comment roule sans permis
Une bague à l’annulaire, Une rolex au poignet, Mais plus j’échoue, plus on m’oublie
Petit succès, Petit succès
Es-tu au ciel ou en enfer
Es-tu à droite ou à gauche
Es-tu en France ou au Comores
Je suis sur la mer rejoindre l’Elysée, On dit que l’Europe c’est le paradis
Ici je fuis la guerre, Là-bas je viens en paix, Trouver le bonheur à paris

Petit succès, Petit succès
Petit succès, Petit succès

Nakuja uko tafuta
Nili kosa mimi apa
Machimango kila kona
Siku yangu, sasa fika

Petit succès, Petit succès
Petit succès, Petit succès

On m’a laissé tomber, Comme un diamant maudit
Moi qui voulais rêver, Ils ont éteint ma lune
Dans chaque goutte de mes larmes j’ai dû tremper ma plume
12 ans déjà que j’attends, Que le succès sourisse

Petit succès, Petit succès
Petit succès, Petit succès

Nakuja
Uko tafuta
Nili kosa mimi apa
Machimango kila kona
Siku yangu, sasa fika

Petit succès, Petit succès
Petit succès, Petit succès

Lire la vidéo

NEGRE LUNE

10ans inconnu, être bon ne suffit pas
Quand je regarde ceux qui réussissent je me dis la route est longue
La réussite est une coupe, tous les jours je dois m’entrainer
Si la vie est courte ; grâce à Dieu la mort n’est pas élancée
Et si je tombe, c’est pour prendre position
Et si je n’explose pas, c’est pour vous éviter la pollution
Je n’ai pas du mal à croire, je réfléchi juste un peu plus
Il suffit d’une petite raison pour que ton pasteur ne te mente plus

La vie est salée donc c’est la sueur qui me nourrit
Et puis, je n’attends pas de miracle car je suis en quête du paradis
Payer mes factures, grâce à ma plume impressionner ma mère
Car si elle ne me dit pas continue, en vrai je ne pourrais m’arrêter

Que Dieu me donne la force de réussir dans la bonne voix
Que Dieu me donne la force de l’aimer sans le voir
Que Dieu me donne la force de toujours avoir la force
Car la force d’une larme, c’est quand elle ne coule pas

En vrai les plus graves guerres sont souvent muettes
Je n’arrive pas à compter les victimes quand mon cœur affronte ma tête
L’échec a 13 grammes pourtant j’ai un vécu en surpoids
Si de fois tu me vois sourire ce n’est juste qu’un entrainement
Puis que je ne dois pas perdre peu importe le joueur
Si la vie me vient avec des griffes, je me métamorphose en eau
Puis que je n’ai pas droit de perdre peu importe l’adversaire
L’artiste ne meurt pas donc je fais mon adieu à la mort
Mon âme a pris de l’âge donc j’ai un cœur en calvitie
L’âge nous rend sage au lieu d’un livre je vous expose ma vie
Ce n’est plus une honte, je me suis suicidé à 17ans
Le monstre n’a pas survécu, là t’es en face d’un nouvel homme
Qui échoue peut-être encore mais se relève toujours
Qui a brulé tout un jardin pour juste sauver une fleur
Je ne dis pas que tous les futurs sont bons mais au moins on peut oser

La vie n’a pas de formule mais renoncer est la formule de l’échec

Lire la vidéo

PARADOXE

Plus de téléphones, plus moins on communique
Plus ta batterie est pleine, plus tu as un cœur vide
Autant tu en mérites, plus l’influent t’écarte
Et puis ; plus tu sacrifies, plus tu meurs anonyme
D’ailleurs plus tu t’en dors, moins tu as des rêves
Et puis ; plus tu t’en sors, plus tu restes toujours en guette
Bill gatte a des milliards pourtant il ne se repose
Le pauvre a tout le temps, pourtant il n’as pas de montre
Et puis ; plus je monte au pic, plus je m’éloigne du soleil
Et puis ; plus je pense au lit, plus je manque de sommeil
Et puis ; plus tu calcules, moins tu résous
La vie n’a pas des formules, Pythagore est mort pauvre

Celle que tu banalises est une reine à quelqu’un
Celle que tu surestimes est une pute à quelqu’un
Celle pour qui tu combats se bat aussi pour quelqu’un
Celle pour qui tu dépenses, dépense aussi pour quelqu’un

Plus tu penses à la vie, plus la mort est orgueilleuse
Plus tu penses à la séduire ; plus elle devient capricieuse
Plus il y’a des dialogues, les conflits se multiplient
Plus il y’a de l’amour, plus la haine se fortifie
Plus ; plus il y’a de rappeurs, plus la plume est profanée
Plus il d’homme riche, plus on meurt de pauvreté
Plus tu te sécurises, plus tu es en danger
Plus il y’a d’églises, moins on parle de Dieu
Plus tu parles trop, plus personne ne t’écoute
Plus je fréquente les athées, plus j’ai des certitudes
Plus on a des hommes, moins on a des couilles
Plus on prend de l’âge, plus on a peur de grandir

Celle que tu banalises est une reine à quelqu’un
Celle que tu surestimes est une pute à quelqu’un
Celle pour qui tu combats se bat aussi pour quelqu’un
Celle pour qui tu dépenses, dépense aussi pour quelqu’un

Lire la vidéo

PAS ÉTONANT (freestyle)

Ne confondez pas courir à la vitesse, le Bonheur au sourire d’une hôtesse
Faire l’amour, avoir du sexe, fière de tous, frère des vrais

Rapper fort, rapper vrai
Le silence et parler peu

En quête d’argument debout je suis assis
Pas étonnant que sur le même chemin chacun fasse sa route
Je sais que c’est dur réussir ici
Mais ; t’as pas besoin d’être une merde pour sortir du trou

Je taffe fort mais ils veulent savoir pourquoi moi
Svp c’est Dieu qui choisit ses anges
Je ne fais pas du rap, c’est moi qui fais le rap
Pas étonnant qu’ils deviennent gros quand Jenny Paria devient grand

Le savoir est une arme et l’ignorance tue
Les politiciens ont l’arme et leurs fans tirent

L’un  te bute, l’autre t’enterre ; L’un nous brise, l’autre l’entête

Moi je suis idée perce,
Moi je suis F sincère,
Moi je suis l’amour quand ;
Tous des imposteurs

RapponsVrai